Et si tu osais?

"On a deux vies et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une."

- Confucius -

Qui suis-je ?


  • Un maillon de la lignée humaine, sensible au ressenti des autres depuis ma plus tendre enfance, en quête pour  apporter ma contribution au bien commun.
  • Une femme qui a mis du temps à s'accepter pleinement dans sa féminité multidimensionnelle, à accueillir tous les aspects de la féminité, telle que je la vis et la ressens; une femme qui a appris à se choisir.
  • Femme Mère, qui met au monde et transmet.
  • Femme Fille, descendante consciente de ma lignée familiale.
  • Femme Soeur, au sein de ma fratrie biologique et également Soeur de tous mes frères et soeurs humains.
  • Femme Gardienne de la Paix intérieure.
  • Femme Partenaire qui a appris à prendre sa place dans la relation à l'autre.
  • Femme Désireuse et Désirable qui a appris à accueillir les nombreuses formes de désir: matériel, charnel, relationnel, spirituel,...
  • Femme Sauvage, éprise de liberté, de découverte, d'autonomie et en même temps de partage.
  • Femme Entrepreneure, en constante évolution, émerveillée par chaque rencontre que j'ai le bonheur de vivre.

En réalité, toutes ces dimensions ont toujours vibré en moi et pourtant, durant de longues années, je n'ai pas nécessairement laissé l'espace intérieur nécessaire, pour que chacune d'entre elles puisse s'épanouir pleinement. Au contraire, certaines parts de moi ont pris l'habitude de brimer l'une ou l'autre dimension de ma féminité, à divers moments de mon existence. J'ai aussi été - et je le suis toujours, d'une certaine manière:

  • Femme Errante.

La différence aujourd'hui, est que j'ai conscience de l'existence de cette dimension de mon être et j'ai appris à l'accepter, l'accueillir à partir du coeur, avec compassion, cette femme errante et tout ce qu'elle a choisi de vivre.


Retour case départ pour y voir un peu plus clair :

  • Après des études en gestion hôtelière et une première expérience professionnelle de quatre années au service de l’autre, j’ai choisi la voie de l’administration publique, un master en sciences politiques à la clé. Le fil conducteur de la première expérience professionnelle à l'administration est resté la relation à l’autre et amener ma pierre à l’édifice de la communauté.
  • Dix ans plus tard, j'ai traversé ce qui est communément admis, dans notre société occidentale, comme la crise de la quarantaine qui a frappé à ma porte un peu avant la date fatidique des 40 et j'ai mis quatre ans d'errances diverses pour me donner les moyens d'enclencher le changement. J'ai ensuite eu besoin de cinq années supplémentaires pour finaliser mon projet et me mettre en mouvement sur le chemin de ma nouvelle vie: Vie 2.0, comme j'aime la nommer. Je peux affirmer que j'ai mis neuf ans pour m'accoucher, pour oser venir au monde telle que je suis.
  • Au départ de la quête à la rencontre de qui je suis, l'élan de contribuer au bien-être de tou.te.s et chacun.e s’est avéré être le levier de ma transformation. Le plongeon en mon for intérieur m’a emmenée vers un retour aux sources, à la racine de l'une de mes passions premières: l'être humain, son fonctionnement, son évolution et l’interdépendance relationnelle.
  • Le chemin initiatique entamé, il restait une question fondamentale : "Comment incarner cette passion au quotidien?" La réponse que j’y ai trouvée est l'accompagnement que je propose, qui met en lien diverses connaissances et compétences que j'ai acquises lors de différentes formations, avec ma propre expérience de vie.


En guise de conclusion :

J'aimerais clôturer cette présentation par une citation d'un personnage dont la philosophie de vie m'inspire au quotidien, un prêtre polonais né dans la région montagneuse des Tatras - Józef Tischner (1931 - 2000). A l'article de la mort, en phase terminale d'un cancer, il écrivit deux mots, en réponse à une question qui venait de lui être posée au sujet de la souffrance: "Nie uszlachetnia.". "Elle n'ennoblit pas."

Il n'y a ni rédemption ni punition dans la souffrance et l'enseignement que j'en tire est qu'il n'est pas nécessaire de souffrir pour cheminer. Si l'expérience d'une personne peut aider à transcender un moment difficile et faire l'économie d'une souffrance profonde, c'est un premier pas vers l'amour de soi, d'accepter de se faire accompagner; qu'il s'agisse d'une personne de son entourage ou d'un professionnel.

Pour terminer, j'ai l'élan de paraphraser une autre personne inspirante pour moi, Boris Cyrulnik, qui soutient que c'est dans la relation à l'autre, à travers l'accueil bienveillant que l'autre offre, que peut jaillir et se renforcer la résilience.

✨🎈💎🌳

Si ce qui précède t'inspire et t'insuffle l'élan de t'engager sur le chemin de ta Transformation, je t'invite chaleureusement à en apprendre davantage sur les diverses propositions concrètes qui s'offrent à toi.  

                                                                                                                                      ⬇⬇

                                                                                                     

Au plaisir de nous rencontrer !

Mieczysława

Contact:

 
 
 
 
 

Séances individuelles sur rdv

En cabinet et par visioconférence:

Lundi:                     

Mardi:          

Mercredi:    

Jeudi:         

Vendredi:   

Lieux:

Bruxelles

En forêt

13:00  -  19:00

08:00 -  15:00

08:00 -  15:00

08:00 -  19:00

08:00 -  16:00

+32 477 18 17 92

mw@mieczyslawawojcik.com

www.mieczyslawawojcik.com

Ma deuxième passion étant la danse, l'invitation est :

"Dansons ... la vie!"

Photo Credit: "Croquis dansant" - Alexandre Wójcik